×
×

Chypre

General information
Información General
Informations générales
Informazioni generali
Vispārīgā infromācija
Informații generale
Education and work of social carers
Educación y trabajo de cuidadores/as sociales
Formation et conditions de travail des ADV
Formazione e condizioni di lavoro delle assistenti familiari
Aprūpētāju izglītība un darbs
Educația și munca îngrijitorilor la domiciliu
Cuidados de larga duración y situación de los/as trabajadores/as sociales
L'accompagement de longue durée et les ADV
Assistenti familiari e assistenza domiciliare
Ilglaicīgā aprūpe un sociālo darbinieku situācija
Îngrijirea pe termen lung și îngrijitorii la domiciliu
Long-term care and social workers
Social protection system of elderly people in general
Sistema de protección social para las personas mayores en general
Système de protection sociale pour les personnes agées
Il sistema dell'assistenza socio-sanitaria alla popolazione anziana
Vecu cilvēku sociālās aizsardzības sistēma
Sistemul de protecție socială a persoanelor în vârstă, în general
Computer and Internet skills of the general population
Competencias informáticas y de internet de la población general
Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble
Competenze informatiche e digitali
Vispārējās iedzīvotāju datoru un interneta prasmes
Competențele legate de utilizarea calculatorului și a internetului ale populației în general
  • Informations générales

    Pays

     

    Chypre

    Population totale

    2012

    862 011

    Proportion de la population

     

     

    Agée de 65 à 79 ans

    2001

    8,7%

     

    2012

    9,9%

    Agée de 80 ans et plus

    2001

    2,6%

     

    2012

    2,9%

    Taux de dépendance des personnes âgées

     

     

     

    1990

    17,2

     

    2001

    17

    Projections relatives au taux de dépendance des personnes âgées

    2012

    18,1

     

    2020

    24,88

     

    2030

    30,79

     

     

     

    Espérance de vie à la naissance, en années

    2011

     

    Hommes

     

    79,3

    Femmes

     

    83,1

    Espérance de vie à 65 ans, en années

    2011

     

    Hommes

     

    18,2

    Femmes

     

    20,3

    Espérance de vie en bonne santé à la naissance

    2011

     

    Hommes

     

    62,4

    Femmes

     

    61,4

    Durée d'activité professionnelle, en années

    2011

     

    Hommes

     

    40,2

    Femmes

     

    32,7

    Taux d'emploi des seniors âgés de 55 à 64 ans, total

     

    54,8%

     

  • Soins de longue durée et condition des travailleurs sociaux

    Pays

    Chypre

    Soins de longue durée

    Principes de base

    Services d'assistance sociale (Υπηρεσίες Κοινωνικής Ευημερίας):

    Les soins de longue durée sont centralisés par les Services d'assistance sociale. Les prestations sont réalisées par l'intermédiaire de centres locaux et de district répartis dans tout le pays. La législation de l'Aide sociale et des services sociaux régit ces soins basés sur un principe d'aide sociale (qualification en fonction des besoins). Les soins de longue durée sont financés par le budget de l'Etat (en vertu de l'article relatif à l'aide sociale et les services sociaux). Les prestations en nature et/ou en espèces sont accordées pour les soins de longue durée en fonction des besoins individuels.

    De plus, des programmes de soins de longue durée sont également mis en œuvre au niveau local par des organisations non gouvernementales (ONG), financés par des subventions (Σχέδιο Κρατικών Χορηγιών) des services d’assistance sociale.
     

    Soins de longue durée

    Champ d’application

    Services d’assistance sociale (Υπηρεσίες Κοινωνικής Ευημερίας) : toute personne résidant à Chypre, dont les ressources ne sont pas suffisantes pour couvrir 
    les besoins en soins spécifiques.

    Le régime de soins de longue durée n'est pas obligatoire et est basé sur le besoin (Aide sociale, Δημόσιο Βοήθημα).

    Seules les personnes pouvant prétendre à l'aide sociale ont droit à des soins de longue durée gratuits (à savoir les personnes âgées, les personnes handicapées ou les familles dysfonctionnelles). La fréquence des soins à domicile et des soins de jour, ou la nécessité de soins résidentiels, est déterminée selon les besoins personnels.
     

    Organisation des soins de longue durée

    Aidants naturels et professionnels

    Les services de soins peuvent comprendre des soins à domicile, des soins de jour et des soins résidentiels et peuvent être assurés par l’Etat, des ONG (organisations non gouvernementales à but non lucratif) et le secteur privé (entreprises à but lucratif).

    Les soins informels sont principalement dispensés par les conjoints/concubins, les autres membres du ménage et autres membres de la famille et voisins. L'Etat peut rémunérer (entièrement ou en partie) un auxiliaire de vie à domicile privé qui peut être un membre de la famille. Il est possible d'indemniser un membre de la famille qui prodigue des soins de longue durée (s'il est obligé de quitter son emploi à cette fin ou si son niveau socio-économique est faible), un ami ou une organisation non gouvernementale proposant des services de soins à domicile sous forme de soins de longue durée à des personnes bénéficiant de l'Aide sociale et nécessitant des soins.

    En ce qui concerne les aidants naturels, un contrat est conclu entre les services d’assistance sociale, la personne en besoin de soins et le prestataire de soins.

    Les prestataires professionnels sont issus du secteur public, du secteur non-gouvernemental et du secteur privé.

    Il existe une autre catégorie, les aidants à domicile (Οικιακοί Βοηθοί) qui peuvent être toute personne résidant légalement à Chypre. La majorité d’entre eux sont des ressortissants de pays tiers. Les aidants à domicile sont embauchés sous les conditions d’un contrat établi par la personne en besoin de soins à domicile. Les services d’assistance sociale ont à leur charge le salaire de l’aidant et ses cotisations à l’assurance sociale, mais le contrat reste un accord passé entre l’aidant à domicile et l’individu.

    Soins de longue durée

    Indemnités aux aidants

    Services d’assistance sociale (Υπηρεσίες Κοινωνικής Ευημερίας):
    L'Etat peut rémunérer (entièrement ou en partie) un auxiliaire de vie à domicile privé qui peut être un membre de la famille. Il est possible d'indemniser un membre de la famille qui prodigue des soins de longue durée (s'il est obligé de quitter son emploi à cette fin ou si son niveau socio-économique est faible), un ami ou une organisation non gouvernementale proposant des services de soins à domicile sous forme de soins de longue durée à des personnes bénéficiant de l'Aide sociale et nécessitant des soins.

    De plus, l'Etat peut prendre en charge le salaire et les cotisations d'assurance sociale d'un aidant à domicile (367,22€), dans le cas où la personne a besoin d'une aide à domicile 24h/24 et bénéficie de l'Aide sociale

    Soins de longue durée

    Participation de l'usager

    Les personnes ayant des ressources suffisantes et n’ayant pas droit à l’aide sociale sont tenues de payer le coût de leurs soins.

     80% de la pension des bénéficiaires de l’aide sociale est censée être utilisée pour payer les frais de soins résidentiels (publics, non gouvernementaux ou privés).

    Dans le cas de prestations à domicile, le revenu du bénéficiaire est pris en compte dans l’estimation de ses droits à l’aide sociale supplémentaire, quelque soit l’origine de ce revenu et aussi bien pour les prestations en espèces que pour les prestations en nature.

     

  • Système de protection sociale des personnes âgées

    Pays

    Chypre

    PIB aux prix du marché Standard de Pouvoir d'Achat par habitant - 2011

    23 700

    Part des dépenses de retraite en % du PIB - 2010

    6,9%

    Part des dépenses de soins aux personnes âgées en % du PIB - 2008

    0,0%

    Taux de risque de pauvreté, pour la tranche d'âge des 65 ans et plus - 2011

    37,2%

    Pensions de vieillesse

    Principes de base

    Régime d'assurance obligatoire, pour la population active (salariés et indépendants) financé par les cotisations (principe de répartition) avec des pensions liées à la rémunération qui dépendent des cotisations et de la durée d'affiliation

    Pensions de vieillesse

    Age légal de la retraite -cas général

    65 ans pour les hommes et les femmes ; 63 ans pour les mineurs. 

     

    Systèmes de financement des pensions de vieillesse

    Cotisations (des assurés et des employeurs, et du budget de l'Etat)

    Aides sociales destinées aux seniors sans emploi

    Les personnes de plus de 60 ans ayant épuisé leurs droits au chômage ont la possibilité d'acquérir de nouveaux droits si elles retravaillent pendant 13 semaines à compter de la date de fin d'indemnisation, au lieu de 26 semaines.

    Systèmes de financement des aides à long-terme

    Dans le cas d'allocations d'aides aux personnes

    Pension de base (Βασική Σύνταξη):

    Financement par répartition

     Pension complémentaire (Συμπληρωματική Σύνταξη):

    Capitalisation partielle (prime correspondant au taux général).

    Système de santé

    Principes de base

    Régime entièrement financé par l’impôt basé sur l’inscription volontaire fournissant des prestations de santé aux personnes et familles à faible revenu ainsi qu’à d'autres catégories de personnes.

    Système de santé

    Remboursements des  prothèses, lunettes, appareils auditifs

    Une subvention pour l'achat de prothèses auditives est accordée aux:

    • enfants jusqu'à 18 ans,

     

    • adultes atteints de surdité congénitale,

     

    • les personnes souffrant de troubles de l'audition jusqu'à l'âge de 10 ans,

     

    • les personnes de plus de 65 ans.

     

    Une subvention complète est accordée aux personnes ayant droit aux prestations de santé gratuitement, tandis qu'une subvention de 50% est versée aux bénéficiaires pouvant prétendre aux soins de santé à taux réduit.

     La subvention est accordée tous les 4 ans, ou dans le cas où la prothèse auditive a subi un dommage irréversible.

     Pour les personnes ayant dépassé l'âge de 65 ans, une subvention de 170€ est prévue pour une ou deux prothèses auditives. Pour le reste des bénéficiaires, un soutien financier pouvant aller jusqu’à 1 367€ par prothèse auditive est accordé.

    Concernant les prothèses :

    • elles sont fournies gratuitement aux bénéficiaires ayant droit aux soins médicaux gratuits
    • participation à hauteur de 25% pour les bénéficiaires ayant droit aux soins à taux réduit.

     

  • Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble

    Pays

    Chypre

    PIB aux prix du marché Standard de Pouvoir d'Achat par habitant - 2011

    23 700

    Part des dépenses de retraite en % du PIB - 2010

    6,9%

    Part des dépenses de soins aux personnes âgées en % du PIB - 2008

    0,0%

    Taux de risque de pauvreté, pour la tranche d'âge des 65 ans et plus - 2011

    37,2%

    Pensions de vieillesse

    Principes de base

    Régime d'assurance obligatoire, pour la population active (salariés et indépendants) financé par les cotisations (principe de répartition) avec des pensions liées à la rémunération qui dépendent des cotisations et de la durée d'affiliation

    Pensions de vieillesse

    Age légal de la retraite -cas général

    65 ans pour les hommes et les femmes ; 63 ans pour les mineurs. 

     

    Systèmes de financement des pensions de vieillesse

    Cotisations (des assurés et des employeurs, et du budget de l'Etat)

    Aides sociales destinées aux seniors sans emploi

    Les personnes de plus de 60 ans ayant épuisé leurs droits au chômage ont la possibilité d'acquérir de nouveaux droits si elles retravaillent pendant 13 semaines à compter de la date de fin d'indemnisation, au lieu de 26 semaines.

    Systèmes de financement des aides à long-terme

    Dans le cas d'allocations d'aides aux personnes

    Pension de base (Βασική Σύνταξη):

    Financement par répartition

     Pension complémentaire (Συμπληρωματική Σύνταξη):

    Capitalisation partielle (prime correspondant au taux général).

    Système de santé

    Principes de base

    Régime entièrement financé par l’impôt basé sur l’inscription volontaire fournissant des prestations de santé aux personnes et familles à faible revenu ainsi qu’à d'autres catégories de personnes.

    Système de santé

    Remboursements des  prothèses, lunettes, appareils auditifs

    Une subvention pour l'achat de prothèses auditives est accordée aux:

    • enfants jusqu'à 18 ans,

     

    • adultes atteints de surdité congénitale,

     

    • les personnes souffrant de troubles de l'audition jusqu'à l'âge de 10 ans,

     

    • les personnes de plus de 65 ans.

     

    Une subvention complète est accordée aux personnes ayant droit aux prestations de santé gratuitement, tandis qu'une subvention de 50% est versée aux bénéficiaires pouvant prétendre aux soins de santé à taux réduit.

     La subvention est accordée tous les 4 ans, ou dans le cas où la prothèse auditive a subi un dommage irréversible.

     Pour les personnes ayant dépassé l'âge de 65 ans, une subvention de 170€ est prévue pour une ou deux prothèses auditives. Pour le reste des bénéficiaires, un soutien financier pouvant aller jusqu’à 1 367€ par prothèse auditive est accordé.

    Concernant les prothèses :

    • elles sont fournies gratuitement aux bénéficiaires ayant droit aux soins médicaux gratuits
    • participation à hauteur de 25% pour les bénéficiaires ayant droit aux soins à taux réduit.