×
×

Allemagne

General information
Información General
Informations générales
Informazioni generali
Vispārīgā infromācija
Informații generale
Education and work of social carers
Educación y trabajo de cuidadores/as sociales
Formation et conditions de travail des ADV
Formazione e condizioni di lavoro delle assistenti familiari
Aprūpētāju izglītība un darbs
Educația și munca îngrijitorilor la domiciliu
Cuidados de larga duración y situación de los/as trabajadores/as sociales
L'accompagement de longue durée et les ADV
Assistenti familiari e assistenza domiciliare
Ilglaicīgā aprūpe un sociālo darbinieku situācija
Îngrijirea pe termen lung și îngrijitorii la domiciliu
Long-term care and social workers
Social protection system of elderly people in general
Sistema de protección social para las personas mayores en general
Système de protection sociale pour les personnes agées
Il sistema dell'assistenza socio-sanitaria alla popolazione anziana
Vecu cilvēku sociālās aizsardzības sistēma
Sistemul de protecție socială a persoanelor în vârstă, în general
Computer and Internet skills of the general population
Competencias informáticas y de internet de la población general
Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble
Competenze informatiche e digitali
Vispārējās iedzīvotāju datoru un interneta prasmes
Competențele legate de utilizarea calculatorului și a internetului ale populației în general
  • Informations générales

    Pays

     

    Allemagne

    Population totale

    2012

    81 843 743

    Proportion de la population

     

     

    Agée de 65 à 79 ans

    2001

    12,9%

     

    2012

    15,2%

    Agée de 80 ans et plus

    2001

    3,8%

     

    2012

    5,4%

    Taux de dépendance des personnes âgées

     

     

     

    1990

    22

     

    2001

    24,5

    Projections relatives au taux de dépendance des personnes âgées

    2012

    31,2

     

    2020

    35,78

     

    2030

    47,21

     

     

     

    Espérance de vie à la naissance, en années

    2011

     

    Hommes

     

    78,4

    Femmes

     

    83,2

    Espérance de vie à 65 ans, en années

    2011

     

    Hommes

     

    18,2

    Femmes

     

    21,2

    Espérance de vie en bonne santé à la naissance

    2011

     

    Hommes

     

    57,9

    Femmes

     

    58,7

    Durée d'activité professionnelle, en années

    2011

     

    Hommes

     

    39,8

    Femmes

     

    34,8

    Taux d'emploi des seniors âgés de 55 à 64 ans, total

     

    59,9%

     

  • Soins de longue durée et condition des travailleurs sociaux

    Pays

    Allemagne

    Soins de longue durée

    Principes de base

    Régime légal de l’assurance dépendance :

    En 1995, l’assurance dépendance a été introduite dans le Code social (Sozialgesetzbuch), à l’instar des risques en matière de maladie, accident, chômage et vieillesse. Il s’agit d’un régime d’assurance sociale autonome et obligatoire financé par les cotisations, suivant les principes d’affiliation obligatoire et de plafonnement des cotisations de l’assurance maladie. L’assurance dépendance, selon ses principes fondateurs et sa forme juridique, est uniquement un régime de protection de base. De plus, la possibilité d’une assurance volontaire complémentaire pour les soins de longue durée est accordée à chaque citoyen. L’assurance dépendance publique se compose de deux parties autonomes : l’assurance dépendance sociale et l’assurance dépendance privée, les deux étant des assurances obligatoires donnant droit aux mêmes prestations. Il n'existe pas de péréquation financière entre ces deux régimes d’assurance obligatoire (social et privé), cependant la loi prévoit une péréquation financière au sein de chaque régime.

    Aide sociale : financée par l'impôt. Les bénéficiaires en besoin de soins, dans l'incapacité de travailler, ne pouvant répondre à leurs propres besoins, et ne bénéficiant d’aucune aide d’une tierce personne, ont droit à des prestations de soins.

    Soins de longue durée

    Champ d'application

    Régime légal de l’assurance dépendance :

    La quasi-totalité de la population est assurée par l'intermédiaire d'un des deux régimes d’assurance obligatoire, selon le principe de base : « l’assurance dépendance suit l’assurance maladie ». Chaque personne assurée par l’assurance maladie obligatoire est automatiquement assurée par l’assurance dépendance sociale. Les personnes assurées auprès d’une assurance maladie privée relative au risque de maladie donnant droit aux prestations hospitalières générales doivent souscrire une assurance couvrant le risque de dépendance.

    Aide sociale : Toute personne remplissant les conditions d’octroi.

    Organisation des soins de longue durée

    Aidants naturels et professionnels

    Garantie de service pour les caisses d’assurance dépendance :

    La caisse d’assurance dépendance, en tant qu’organisme assureur du service public, doit assurer, dans le cadre de son obligation de prestation, des soins de longue durée adaptés aux personnes assurées. Etant donné que ces caisses ne disposent pas de leur propre structure, elles signent des contrats pour les soins et la rémunération avec des particuliers prestataires de soins et des établissements responsables de la gestion de maisons de repos et de centres de soins ambulatoires. Tout établissement de soins remplissant les conditions d’admission a le droit de proposer ces services de soins. Cela explique la coexistence de structures locales à but non lucratif et privées.

    Il existe également des services de soins "à bas seuil" où des bénévoles, sous encadrement professionnel, assurent temporairement la dispense des soins de longue durée aux personnes dans le besoin, à leur domicile ou en groupe.

    Système de financement des infrastructures des soins de longue durée : Les Länder sont responsables de la viabilité et du financement des investissements des structures de soins ; les frais généraux et les coûts des soins doivent être payés par les personnes en besoin de soins de longue durée, ou par les organismes de financement.

    Aide sociale : Les établissements d’aide sociale sont les prestataires de l’aide sociale.

    Aidant naturels : Toute personne s’occupant d’un individu en besoin de soins de longue durée à son domicile sur une base non professionnelle (membres de la famille, voisins, amis par exemple).

    Prestataires professionnels : Autorisation pour les prestataires de soins à proposer des services de soins sous forme de "contrat de soins", servant de base à l'exercice de leurs fonctions. Il réglemente les prestations en nature et les services que les personnes assurées peuvent réclamer en vertu de la loi, et est conclu entre les caisses d’assurance dépendance et le prestataire de services ambulatoires ou résidentiels.

    Taux prospectif de compensation : Les dispositions contractuelles contenues dans le contrat de soins ont force obligatoire pour toutes les parties au contrat, plus particulièrement en ce qui concerne les négociations prospectives comme plafond de compensation. Les frais journaliers de soins (convenus) doivent être économiques et relatives à la performance ; le remboursement rétroactif des frais n’est pas possible. La personne en besoin de soins doit payer les parts compensatoires excédant les prestations de l’assurance dépendance ainsi que les coûts de logement et de restauration (dans certains cas, les frais d’investissement également) pour les soins résidentiels.

    Garantie de la qualité :

    Toutes les structures de soins agréées sont tenus d'assurer des soins et un encadrement corrects, actifs et de qualité.

    Soins de longue durée

    Indemnités aux aidants

    Régime légal de l’assurance dépendance :

    Paiement par l'assurance dépendance des cotisations à l'assurance vieillesse pour les membres de la famille assurant les soins et d'autres aidants naturels, qui peuvent également bénéficier d'une protection sans cotisation de l'assurance accident. Les cotisations au régime légal de l’assurance vieillesse sont également versées pendant les congés de la personne assurant les soins :

    Les salariés de sociétés de plus de 15 employés ont droit à un congé non rémunéré de 6 mois maximum afin de s’occuper d’un proche (la dite période de soins). En règle générale, leur assurance familiale ainsi que leur assurance vieillesse se poursuivent durant cette période, par l'intermédiaire des caisses d’assurance dépendance. Leurs droits à l’assurance chômage sont également maintenus du fait des cotisations de la caisse d’assurance dépendance. Le cas échéant, les cotisations à l’assurance maladie ainsi qu’à l’assurance dépendance sont prises en charge par la caisse d’assurance dépendance dans la limite du montant minimum de cotisations.

    Si une personne devient soudainement dépendante et nécessite des soins de longue durée, les employés s’occupant de cette personne peuvent s'absenter de leur travail pendant 10 jours maximum afin d’assurer ou d’organiser les soins nécessaires durant cette période (la dite incapacité de travail de courte durée).

    Aide sociale : prise en charge des cotisations de l’assurance vieillesse pour garantir une protection vieillesse adéquate de l'aidant, à moins que cette protection ne soit assurée d’une autre manière.

    Soins de longue durée

    Participation de l'usager

    Régime légal de l’assurance dépendance :

    Les prestations de soins aident à compenser les charges financières, physiques et mentales découlant du besoin de soins de longue durée.  Tous les coûts relatifs aux soins ne sont pas couverts ; seules le sont les prestations en espèces et les prestations en nature mentionnées ci-dessus. Si les dépenses totales des soins de longue durée pour une seule personne dépassent le montant pris en charge, la personne doit payer la différence.  

     

  • Système de protection sociale des personnes âgées

    Pays

    Allemagne

    PIB aux prix du marché Standard de Pouvoir d'Achat par habitant - 2011

    30 300

    Part des dépenses de retraite en % du PIB - 2010

    10,2%

    Part des dépenses de soins aux personnes âgées en % du PIB - 2008

    0,2%

    Taux de risque de pauvreté, pour la tranche d'âge des 65 ans et plus - 2011

    14,2%

    Pensions de vieillesse

    Principes de base

    Système d'assurance sociale obligatoire financé par les cotisations et l'impôt, qui couvre les salariés et certains groupes d'indépendants, avec des pensions liées à la rémunération, aux cotisations et à la durée d'affiliation

    Pensions de vieillesse

    Age légal de la retraite -cas général

    Conformément à la loi visant à ajuster l'âge normal de départ à la retraite par rapport à l'évolution démographique et à renforcer les principes du financement de l'assurance pension légale (Loi sur les limites d'âge de retraite de l'assurance pension - RV-Altersgrenzenanpassungsgesetz) du 20 avril 2007 (BGBl. I p. 554), l'âge de départ à la retraite sera relevé à 67 ans entre 2012 et 2029, en commençant avec les personnes nées en 1947. La première augmentation est de un mois par an (de 65 à 66 ans) et la suivante de deux mois par an (de 66 à 67 ans). Pour toutes les personnes nées après 1963, l'âge normal de départ à la retraite sera de 67 ans. Les assurés auront encore la possibilité de prendre leur retraite à l'âge de 65 ans, sans que leurs pensions ne soient diminuées, s'ils justifient de 45 années de cotisations obligatoires durant leurs périodes d'emploi, de soins et d'éducation d'un enfant jusqu’à ses 10 ans.

     

    Systèmes de financement des pensions de vieillesse

    Cotisations (assurés et employeurs) et impôt

    Aides sociales destinées aux seniors sans emploi

    Aucun dispositif particulier

    Systèmes de financement des aides à long-terme

    Dans le cas d'allocations d'aides aux personnes

    Financement lié au revenu actuel (par répartition)
     

    Système de santé

    Principes de base

    Régime légal d’assurance maladie :

    Système d'assurance sociale obligatoire pour les salariés et les groupes assimilés dans la limite d'un plafond de rémunération, avec des cotisations liées aux revenus et le droit à la compensation sociale (Sozialausgleich) en cas de surcharge financière.

    Système de prestations en nature (avec des exceptions).

    Depuis le 1er janvier 2009, la population est soumise à une obligation générale d’affiliation au régime légal d’assurance maladie ou à l’assurance maladie privée.

    Système de santé

    Remboursements des  prothèses, lunettes, appareils auditifs

    Les prix des fournitures médicales sont convenus entre les caisses d’assurance maladie et les prestataires de soins. Si des montants forfaitaires sont déterminés pour les prothèses et les  appareils médicaux, ceux-ci constituent alors le plafond des prix établis contractuellement.

     Participation de l'assuré:

     10% des coûts pour les appareillages, avec un minimum de 5€  et un maximum de 10€, tout en excédant pas le coût de l'appareillage. Pour les agents thérapeutiques : 10% des coûts plus 10€ par prescription, sauf pour les enfants.

     Le droit aux aides visuelles est limité aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans ainsi qu'aux assurés dont la vision est sévèrement altérée. Cette restriction ne s'applique pas à l'optique thérapeutique dans le cas de blessure ou de maladie oculaire.
     

     

  • Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble

    Pays

     

    Allemagne

    Utilisation d'un ordinateur

     

     

    Absence d'ordinateur non voulue

    2011

     

    Adulte de 65 ans ou plus. Ne peut en assumer le coût

     

    17,3%

     

     

     

    Compétences numériques

    2012

     

    % de personnes sachant copier ou déplacer un fichier ou un dossier

     

    68,0%

    % de personnes sachant faire un "copier-coller" pour dupliquer ou déplacer des informations sur  l'écran

     

    66,0%

    % de personnes sachant compresser des  fichiers

     

    34,0%

     

     

     

    Méthode d'acquisition de compétences numériques

    2011

     

    % de personnes ayant acquis des compétences informatiques par eux-mêmes (apprendre en faisant)

     

    66,0%

     

     

     

    Pourquoi les individus n'ont jamais suivi de formation informatique

    2011

     

    Ils n'en ont pas besoin car ils ont suffisamment de  compétences en informatique

     

    43,0%

    Ils n'en ont pas besoin car ils n'utilisent que rarement un ordinateur

     

    8,0%

     

     

     

    Utilisation d'Internet

     

     

    Fréquence de connexion à Internet :

    2012

     

    Une fois par semaine (quel que soit le jour)

     

    78,0%

    Tous les jours

     

    65,0%

    Utilisation d'Internet pour

    2012

     

    L'utilisation de services bancaires en ligne

     

    45,0%

    La communication avec les administrations  (au cours des 12 derniers mois)

     

    51,0%

    Accès à Internet par ordinateur portable

     

     

    Tous les jours ou presque tous les jours

     

    9,0%

    Niveau des compétences Internet individuelles

    2011

     

    % de personnes sachant utiliser un moteur de recherche pour chercher des informations

     

    80,0%

    % de personnes sachant envoyer un e-mail avec des pièces jointes

     

    70,0%

    % de personnes sachant poster des messages sur des sites de messagerie instantanée, des  newsgroups ou des forums de discussion en ligne

     

    31,0%

    % de personnes sachant utiliser Internet pour passer un appel téléphonique

     

    20,0%

    % de personnes utilisant Internet pour effectuer des recherches liées à des questions de santé

     

    54,0%

    Inquiétudes relatives aux problèmes éventuels liés à l'utilisation d'Internet

    2010

     

    Craintes importantes d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    28,0%

    Craintes modérées d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    46,0%

    Aucune crainte d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    8,0%

     

     

     

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    18,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    2,0%

     

     

     

    Activités non réalisées par Internet à cause d'inquiétudes liées à la sécurité

    2010

     

    % de personnes ne passant pas de commandes d'articles ou de services à usage personnel du fait d'inquiétudes liées à la sécurité

     

    9,0%

    % de personnes ne communiquant pas avec les services ou administrations du fait d'inquiétudes liées à la sécurité

     

    11,0%

    Utilisation et mise à jour de logiciels informatiques de sécurité ou d'outils pour la protection de son ordinateur  et de ses données

    2010

     

    % de personnes utilisant un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    73,0%

    % de personnes n'utilisant pas de logiciel de sécurité ni d'outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    3,0%

    % de personnes ne sachant pas si elles disposent d'un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnelles

     

    4,0%

     

     

     

    Fréquence des copies ou fichiers de sauvegarde de l'ordinateur sur un périphérique de stockage externe, quel qu'il soit

    2010

     

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : toujours ou presque  toujours

     

    15,0%

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : jamais ou quasiment jamais

     

    26,0%