×
×

Italie

General information
Información General
Informations générales
Informazioni generali
Vispārīgā infromācija
Informații generale
Education and work of social carers
Educación y trabajo de cuidadores/as sociales
Formation et conditions de travail des ADV
Formazione e condizioni di lavoro delle assistenti familiari
Aprūpētāju izglītība un darbs
Educația și munca îngrijitorilor la domiciliu
Cuidados de larga duración y situación de los/as trabajadores/as sociales
L'accompagement de longue durée et les ADV
Assistenti familiari e assistenza domiciliare
Ilglaicīgā aprūpe un sociālo darbinieku situācija
Îngrijirea pe termen lung și îngrijitorii la domiciliu
Long-term care and social workers
Social protection system of elderly people in general
Sistema de protección social para las personas mayores en general
Système de protection sociale pour les personnes agées
Il sistema dell'assistenza socio-sanitaria alla popolazione anziana
Vecu cilvēku sociālās aizsardzības sistēma
Sistemul de protecție socială a persoanelor în vârstă, în general
Computer and Internet skills of the general population
Competencias informáticas y de internet de la población general
Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble
Competenze informatiche e digitali
Vispārējās iedzīvotāju datoru un interneta prasmes
Competențele legate de utilizarea calculatorului și a internetului ale populației în general
  • Informations générales

    Pays

     

    Italie

    Population totale

    2012

    60 820 696

    Proportion de la population

     

     

    Agée de 65 à 79 ans

    2001

    14,3%

     

    2012

    14,5%

    Agée de 80 ans et plus

    2001

    4,2%

     

    2012

    6,1%

    Taux de dépendance des personnes âgées

    1990

    21,5

     

    2001

    27,4

     

    2012

    31,6

    Projections relatives au taux de dépendance des personnes âgées

    2020

    34,76

     

    2030

    41,14

    Espérance de vie à la naissance, en années

    2011

     

    Hommes

     

    80,1

    Femmes

     

    85,3

    Espérance de vie à 65 ans, en années

    2011

     

    Hommes

     

    18,8

    Femmes

     

    22,6

    Espérance de vie en bonne santé à la naissance

    2011

     

    Hommes

     

    63,4

    Femmes

     

    62,7

    Durée d'activité professionnelle, en années

    2011

     

    Hommes

     

    34,7

    Femmes

     

    24,4

    Taux d'emploi des seniors âgés de 55 à 64 ans, total

     

    37,9%

     

  • La formation et le métier d'Auxiliaire De Vie

    Pays

    Italie

    La gestion et l'organisation globale de la formation des travailleurs sociaux dans ce pays relève de la compétence

    Conseils régionaux.

    Financement de la formation des travailleurs sociaux

    Les financements provenant de l'Etat sont moyennement importants ; ceux provenant des  collectivités locales sont, quant à eux, faibles.

    Droit à l'éducation des travailleurs sociaux dans le pays

    Les résidents étrangers doivent avoir un permis de séjour.

    L'organisation de la formation continue des travailleurs sociaux dans ce pays relève de la compétence

    Conseils régionaux

    Financement de la formation continue des travailleurs sociaux

    Les financements des collectivités locales sont faibles. Absence d'autres sources de financement

    Nombre d'étudiants en travail social dans ce pays

    Il n'existe que des étudiants en formation courte et ils sont en nombre insuffisant.

    La gestion et la mise en œuvre globales du Partenariat européen d'innovation pour le vieillissement actif et en bonne santé (EIPAHA) dans ce pays relève de la compétence du

    Conseils régionaux.

    Ressources principales pour le financement du Partenariat européen d'innovation pour le vieillissement actif et en bonne santé

    Les financements provenant de l'Etat sont moyennement importants ; ceux provenant des  collectivités locales sont, quant à eux, faibles.

    Niveau d'études minimum requis pour devenir travailleur social dans ce pays

    Formations professionnelles courtes. Les personnes de niveau primaire ou secondaire peuvent exercer mais sous supervision.

    Niveau de compétences en TIC requis pour accéder aux professions du travail social

    Les compétences TIC ne sont pas jugées importantes, sauf pour l'utilisation d'un smart phone pour les commandes à distance et la surveillance à distance, qui est préférable mais pas obligatoire.

    Conditions applicables à la profession de travailleur social (personnel soignant) dans ce pays

    Elaborées au niveau régional

    Fonctionnement du secteur des soins dans ce pays

    Les services d'aide à domicile en soutien ou en remplacement de l'aide familiale en Italie s'adressent aux personnes âgées et les personnes vulnérables. Les services de protection sociale sont réalisés au domicile des personnes. Ils ont pour mission d'éviter et d'éliminer les situations de besoin et de détresse, en facilitant l'intégration familiale et sociale des personnes et leur maintien à domicile. Il existe différents types de services à domicile aux personnes âgées publics et privés.

    La planification des services publics d'aide et de protection sociale est réalisée au niveau régional, alors que la réalisation des prestations de services est confiée aux municipalités.

    Services publics à domicile

    Les principaux types de services publics à domicile sont les suivants : soins à domicile, services intégrés de soins à domicile, indemnité d'accompagnement.

    Services privés à domicile

    En plus des services publics offerts par les municipalités, d'autres services à domicile, fournis par des sociétés privés et/ou des particuliers, existent également pour les personnes âgées :

    • Services médico-sociaux;
    • Aide ménagère, le plus souvent travailleurs étrangers ("auxiliaire ou auxiliaire de vie"’).

    En Italie, la plupart des services à domicile de protection sociale sont réalisés par des prestataires privés. Ils sont réglementés par un contrat de travail conclu entre la famille de la personne âgée en besoin d'aide (l'employeur) et  l'auxiliaire de vie (l'employé). Une vaste majorité de ces auxiliaires de vie viennent de pays étrangers.

    Droits individuels du personnel soignant à l'enseignement et à la formation professionnels (EFP) dans ce pays

    La politique de formation en Italie est du ressort des conseils régionaux ; les conditions et le contenu des programmes de formation des auxiliaires de vie sont définis par des décrets régionaux et des directives spécifiques.

    Le département pour la formation et l'éducation du conseil de la région d'Emilia-Romagna a conçu un parcours de formation destiné aux auxiliaires de vie s'articulant autour de trois domaines : institutionnel, relationnel, technico-opérationnel.

    La formation pour les auxiliaires de vie est dispensée par des centres de formation accrédités par la région (centres D'EFP). Une liste de ces centres accrédités est disponible sur le site web de l'administration (www.regione.emilia-romagna.it). Les formations dispensées par ces organismes agréés sont reconnues officiellement par le conseil régional. 

    Les formations sont principalement financées par des fonds nationaux expressément réservés à cet effet  ou par le FSE, et sont gratuites pour les participants. Les contenus de ces formations doivent correspondre à ceux définis par la région.

    Cadre légal de la formation du personnel soignant  dans ce pays

    Le département pour la formation et l'éducation d'Emilia-Romagna a conçu un parcours de formation destinés aux auxiliaires de vie autour de trois domaines : institutionnel, relationnel, technico-opérationnel.

    1. Compétences institutionnelles. Connaissance du contexte social et institutionnel des services à domicile privés et application des principes de déontologie de la profession

    2. Compétences relationnelles. Communiquer efficacement

    3. Compétences technico-opérationnelles

    • Encourager la mobilité du bénéficiaire de soins
    • Prodiguer les soins d'hygiène à la personne
    • Apporter une aide dans la préparation des repas et pour l'alimentation de la personne
    • S'occuper de l'entretien du domicile du bénéficiaire de soins

    Les contenus des formations dispensées par les centres de formation accrédités (centres D'EFP) doivent être conformes au programme décrit ci-dessus.

    Possibilités d'accéder à l'EFP pour le personnel soignant  dans ce pays

    Les conditions d'accès à la formation sont les suivantes :

    • Etre muni d'un permis de séjour (pour les participants étrangers)
    • Passer le test d'entrée d'évaluation des compétences (y compris le test de langue italienne pour les participants étrangers).

    Les formations sont d'une durée de 120 heures (en comptant la pratique) mais elles peuvent être plus courtes si les participants ont déjà un diplôme ou un certificat d'aptitude.

    Certaines formations pour les auxiliaires de vie comprennent un module sur les compétences informatiques élémentaires, en plus des trois domaines principaux.

    L'évaluation des acquis des participants est réalisée par les formateurs in itinere, à travers l'observation et l'évaluation de la performance des participants tout au long de la formation.

    Certification du personnel soignant dans ce pays

    Une certification formelle d'auxiliaire de vie n'existe pas en tant que telle en Emilia-Romagna. Cependant, les règlements régionaux mentionnent un certain nombre de compétences utiles dans les métiers du soin, pouvant donner lieu à une certification par l'établissement d'une déclaration de compétence.  Celle-ci permet la reconnaissance d'un crédit de formation donnant accès à des formations qualifiantes (aide-soignant). En cas d'interruption prématurée de la formation, les participants ont le droit de recevoir une déclaration de compétences dès le dernier jour de la formation (basée sur les modules effectivement suivis et les compétences effectivement testées).

    Système de validation des acquis de l'expérience dans ce pays

    En Italie, les systèmes de procédures et les modèles de validation d'acquis sont hétérogènes, étant donné qu'ils sont généralement élaborés au niveau régional, et les approches et les méthodologies peuvent parfois différer en fonction du contexte.  

    Evaluation de la situation du personnel soignant sur le marché du travail dans ce pays

    Forte demande (besoin élevé de services d'aide à domicile). Le personnel soignant est principalement constitué de femmes venant d'autres pays, souvent peu qualifiées et non déclarées.

    Evaluation de la participation de ce pays à la collaboration européenne dans le secteur des soins aux personnes âgées

    Pays impliqué

    Description générale du statut professionnel du personnel soignant dans ce pays

    Pas de statut professionnel spécial – travailleurs souvent peu qualifiés.

    Description du lieu de travail du personnel soignant dans ce pays

    Domicile de la personne accompagnée

    Exigences concernant la personnalité des candidats au métier d'aidant (stabilité émotionnelle, condition physique, addiction à la nicotine, etc.)

    Non applicable

    Exigences concernant les immigrés candidats au métier d'aidant

    Dépendent de la famille employeur.

    Règlementation professionnelle du métier d'aidant dans ce pays

    • Durée de travail : auxiliaire de vie résidant, ou sur travaillant sur une base horaire
    • Périodes et jours de congés : à déterminer avec son employeur
    • Travail de nuit : à déterminer avec son employeur
    • Vacances : selon la Convention Collective Nationale
    • Congés maladie, congés maternité : selon la Convention Collective Nationale
    • Allocations chômage : Aucune

    Principes du système de paiement des aidants

    Rémunération mensuelle. Le salaire minimum d'un auxiliaire de vie est de 750 euros par mois  (règlementé par la convention collective du pays) pour un salarié de niveau 3, et de 850 euros par mois pour un salarié de niveau 2.  Les coûts sont intégralement supportés par l'employeur (c'est-à-dire la personne âgée ou la famille de la personne âgée) qui définit également les modalités de recrutement.

    Avantages en nature des aidants (téléphone, frais de déplacement remboursés, réductions, etc.)

    Aucun

    Motivation de travailler dans le secteur des soins

    Ce sont généralement des citoyens étrangers qui travaillent dans ce secteur – non par choix, mais parce qu'ils ont besoin de travailler.

    Durée moyenne d'occupation d'un emploi dans le secteur des soins

    Quelques années en moyenne, avant que ces travailleurs ne retournent dans leur pays d'origine. Cela dépend aussi de la santé de la personne accompagnée.

     

  • Soins de longue durée et condition des travailleurs sociaux

    Pays

    Italie

    Organe responsable de la gestion globale du secteur des travailleurs sociaux dans le pays

    Conseils régionaux

    Soins de longue durée

    Principes de base

    Les prestations considérées comme des allocations pour soins de longue durée sont du ressort du système de sécurité sociale et de la protection sociale.

    Les conditions d'attribution des pensions d'invalidité et d'incapacité dépendent des années de cotisations et sont gérées au niveau national. La pension civile d'invalidité, à caractère non contributif, a pour but de garantir un revenu suffisant. Ces prestations sont gérées au niveau régional.

    Les prestations sont versées sous forme de prestations en espèces et de prestations en nature.

    Soins de longue durée

    Champ d’application

    Assurance Invalidité et incapacité :

    • Bénéficiaires de l'assurance invalidité (assegno ordinario d'invalidità, AOI) et de la pension d'incapacité (pensione di inabilità).
    • Invalidité civile.
    • Personnes handicapées.

    Organisation des soins de longue durée

    Aidants naturels et professionnels

    Prestataires professionnels du secteur public : docteurs et professionnels du secteur paramédical.

    Aidants naturels : membres du foyer ou proches du bénéficiaire.

    Soins de longue durée

    Indemnités aux aidants

    Aucune allocation particulière n'existe pour les auxiliaires de vie. Cependant, les périodes de congés prises pour s'occuper d'un membre de la famille handicapé sont prises en compte  dans les années de cotisation pour la retraite. 

    Soins de longue durée

    Participation de l'usager

    La participation du bénéficiaire se fait sous forme de quote-part, dont le montant varie en fonction du type d'allocation et du degré d'invalidité.

    Les personnes handicapées à 100% sont exemptes de cette participation.

     

  • Système de protection sociale des personnes âgées

    Pays

    Italie

    PIB aux prix du marché Standard de Pouvoir d'Achat par habitant - 2011

    25 100

    Part des dépenses de retraite en % du PIB - 2010

    14,0%

    Part des dépenses de soins aux personnes âgées en % du PIB - 2008

    0,1%

    Taux de risque de pauvreté, pour la tranche d'âge des 65 ans et plus - 2011

    17,0%

    Pensions de vieillesse

    Principes de base

    Le régime général obligatoire d'assurance (Assicurazione Generale Obbligatoria, AGO), financé par les cotisations, couvre  les travailleurs salariés du secteur privé et leur versent des prestations calculées en fonction de deux facteurs déterminants : l'âge et les cotisations.

    Des régimes spéciaux ainsi qu'un certain nombre de fonds de pension spéciaux sont prévus pour les travailleurs indépendants et  pour les catégories spécifiques de travailleurs.

    Pensions de vieillesse

    Age légal de la retraite -cas général

    • Hommes employés du secteur privé, travailleurs indépendants ou para subordonnés : 66 ans;
    • Fonctionnaires (hommes et femmes confondus) : 66 ans;
    • Femmes employées du secteur privé : 62 ans;
    • Travailleuses indépendantes et para subordonnées : 63 ans et 6 mois.

    L'âge légal de la retraite sera progressivement relevé à partir de 2012, aligné sur l'allongement de la durée de vie en application de l'article 12 du décret législatif  du 31 May 2010 No. 78, converti en loi n°122/2010.

    A partir de janvier 2012, la retraite anticipée devrait être supprimée.

    Systèmes de financement des pensions de vieillesse

    Cotisations (des salariés et des employeurs).
     

    Aides sociales destinées aux seniors sans emploi

    Aucun dispositif particulier.

    Systèmes de financement des aides à long-terme

    Dans le cas d'allocations d'aides aux personnes

    Financement par prélèvements de cotisations sur le salaire des actifs (par répartition).
     

    Système de santé

    Principes de base

    Service de santé public pour tous les habitants (sous condition de résidence).
    Système de protection sociale obligatoire pour la population active (salariés et indépendants) et pour les bénéficiaires d'une prestation de la sécurité sociale, financé par les cotisations des employeurs et des assurés, ainsi que par les subventions de l'Etat.

    Système de santé

    Remboursements des  prothèses, lunettes, appareils auditifs

    Prothèses : fournies par les centres médicaux locaux (Unità Sanitarie Locali, USL) aux différentes catégories de personnes handicapées.

     

  • Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble

    Pays

     

    Italie

    Utilisation d'un ordinateur

     

     

    Absence d'ordinateur non voulue

    2011

     

    Adulte de 65 ans ou plus. Ne peut en assumer le coût

     

    2,6%

    Compétences numériques

    2012

     

    % de personnes sachant copier ou déplacer un fichier ou un dossier

     

    53,0%

    % de personnes sachant faire un "copier-coller" pour dupliquer ou déplacer des informations sur  l'écran

     

    53,0%

    % de personnes sachant compresser des  fichiers

     

    32,0%

    Méthode d'acquisition de compétences numériques

    2011

     

    % de personnes ayant acquis des compétences informatiques par eux-mêmes (apprendre en faisant)

     

    45,0%

    Pourquoi les individus n'ont jamais suivi de formation informatique

    2011

     

    Ils n'en ont pas besoin car ils ont suffisamment de  compétences en informatique

     

    25,0%

    Ils n'en ont pas besoin car ils n'utilisent que rarement un ordinateur

     

    8,0%

    Utilisation d'Internet

     

     

    Fréquence de connexion à Internet :

    2012

     

    Une fois par semaine (quelque soit le jour)

     

    53,0%

    Tous les jours

     

    51,0%

    Utilisation d'Internet pour

    2012

     

    L'utilisation de services bancaires en ligne

     

    21,0%

    La communication avec les administrations  (au cours des12 derniers mois)

     

    19,0%

    Accès à Internet par ordinateur portable

     

     

    Tous les jours ou presque tous les jours

     

    5,0%

    Niveau des compétences Internet individuelles

    2011

     

    % de personnes sachant utiliser un moteur de recherche pour chercher des informations

     

    57,0%

    % de personnes sachant envoyer un e-mail avec des pièces jointes

     

    51,0%

    % de personnes sachant poster des messages sur des sites de messagerie instantanée, des  newsgroups ou des forums de discussion en ligne

     

    32,0%

    % de personnes sachant utiliser Internet pour passer un appel téléphonique

     

    23,0%

    % de personnes utilisant Internet pour effectuer des recherches liées à des questions de santé

     

    27,0%

    Inquiétudes relatives aux problèmes éventuels liés à l'utilisation d'Internet

    2010

     

    Craintes importantes d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    17,0%

    Craintes modérées d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    27,0%

    Aucune crainte d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    10,0%

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    24,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    1,0%

    Activités non réalisées par Internet à cause d'inquiétudes liées à la sécurité

    2010

     

    % de personnes ne passant pas de commandes d'articles ou de services à usage personnel du fait d'inquiétudes liées à la sécurité

     

    24,0%

    % de personnes ne communiquant pas avec les services ou administrations du fait d'inquiétudes liées à la sécurité

     

    11,0%

    Utilisation et mise à jour de logiciels informatiques de sécurité ou d'outils pour la protection de son ordinateur  et de ses données

    2010

     

    % de personnes utilisant un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    36,0%

    % de personnes n'utilisant pas de logiciel de sécurité ni d'outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    10,0%

    % de personnes ne sachant pas si elles disposent d'un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    7,0%

    Fréquence des copies ou fichiers de sauvegarde de l'ordinateur sur un périphérique de stockage externe, quel qu'il soit

    2010

     

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : toujours ou presque  toujours

     

    8,0%

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : jamais ou quasiment jamais

     

    14,0%

    Evaluation des compétences informatiques et internet des auxiliaires de vie dans ce pays

    Généralement faible.