×
×

Lituanie

General information
Información General
Informations générales
Informazioni generali
Vispārīgā infromācija
Informații generale
Education and work of social carers
Educación y trabajo de cuidadores/as sociales
Formation et conditions de travail des ADV
Formazione e condizioni di lavoro delle assistenti familiari
Aprūpētāju izglītība un darbs
Educația și munca îngrijitorilor la domiciliu
Cuidados de larga duración y situación de los/as trabajadores/as sociales
L'accompagement de longue durée et les ADV
Assistenti familiari e assistenza domiciliare
Ilglaicīgā aprūpe un sociālo darbinieku situācija
Îngrijirea pe termen lung și îngrijitorii la domiciliu
Long-term care and social workers
Social protection system of elderly people in general
Sistema de protección social para las personas mayores en general
Système de protection sociale pour les personnes agées
Il sistema dell'assistenza socio-sanitaria alla popolazione anziana
Vecu cilvēku sociālās aizsardzības sistēma
Sistemul de protecție socială a persoanelor în vârstă, în general
Computer and Internet skills of the general population
Competencias informáticas y de internet de la población general
Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble
Competenze informatiche e digitali
Vispārējās iedzīvotāju datoru un interneta prasmes
Competențele legate de utilizarea calculatorului și a internetului ale populației în general
  • Informations générales

    Pays

     

    Lituanie

    Utilisation d'un ordinateur

     

     

    Absence d'ordinateur non voulue

    2011

     

    Adulte de 65 ans ou plus. Ne peut en assumer le coût

     

    13,9%

     

     

     

    Compétences numériques

    2012

     

    % de personnes sachant copier ou déplacer un fichier ou un dossier

     

    59,0%

    % de personnes sachant faire un "copier-coller" pour dupliquer ou déplacer des informations sur  l'écran

     

    58,0%

    % de personnes sachant compresser des  fichiers

     

    43,0%

     

     

     

    Méthode d'acquisition de compétences numériques

    2011

     

    % de personnes ayant acquis des compétences informatiques par eux-mêmes (apprendre en faisant)

     

    26,0%

     

     

     

    Pourquoi les individus n'ont jamais suivi de formation informatique

    2011

     

    Ils n'en ont pas besoin car ils ont suffisamment de  compétences en informatique

     

    18,0%

    Ils n'en ont pas besoin car ils n'utilisent que rarement un ordinateur

     

    11,0%

     

     

     

    Utilisation d'Internet

     

     

    Fréquence de connexion à Internet :

    2012

     

    Une fois par semaine (quelque soit le jour)

     

    65,0%

    Tous les jours

     

    50,0%

    Utilisation d'Internet pour

    2012

     

    L'utilisation de services bancaires en ligne

     

    44,0%

    La communication avec les administrations  (au cours des 12 derniers mois)

     

    37,0%

    Accès à Internet par ordinateur portable

     

     

    Tous les jours ou presque tous les jours

     

    2,0%

     

     

     

    Niveau des compétences Internet individuelles

    2011

     

    % de personnes sachant utiliser un moteur de recherche pour chercher des informations

     

    66,0%

    % de personnes sachant envoyer un e-mail avec des pièces jointes

     

    54,0%

    % de personnes sachant poster des messages sur des sites de messagerie instantanée, des  newsgroups ou des forums de discussion en ligne

     

    45,0%

    % de personnes sachant utiliser Internet pour passer un appel téléphonique

     

    53,0%

    % de personnes utilisant Internet pour effectuer des recherches liées à des questions de santé

     

    38,0%

     

     

     

    Inquiétudes relatives aux problèmes éventuels liés à l'utilisation d'Internet

    2010

     

    Craintes importantes d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    15,0%

    Craintes modérées d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    31,0%

    Aucune crainte d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    16,0%

     

     

     

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    21,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    0,0%

     

     

     

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    5,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    3,0%

     

     

     

    Utilisation et mise à jour de logiciels informatiques de sécurité ou d'outils pour la protection de son ordinateur  et de ses données

    2010

     

    % de personnes utilisant un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    49,0%

    % de personnes n'utilisant pas de logiciel de sécurité ni d'outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    4,0%

    % de personnes ne sachant pas si elles disposent d'un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    6,0%

     

     

     

    Fréquence des copies ou fichiers de sauvegarde de l'ordinateur sur un périphérique de stockage externe, quel qu'il soit

    2010

     

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : toujours ou presque  toujours

     

    11,0%

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : jamais ou quasiment jamais

     

    15,0%

     

  • Soins de longue durée et condition des travailleurs sociaux

    Pays

    Lituanie

    Soins de longue durée

    Principes de base

    Système centralisé complété au niveau régional. Le gouvernement adopte les programmes nationaux à long terme, décide des stratégies, des normes et des exigences.

    Les municipalités préparent et mettent en œuvre les programmes municipaux pour l’insertion sociale des personnes handicapées. Elles sont directement responsables de l’organisation des services sociaux, de la définition des besoins de ces services, de la supervision des services sociaux courants et spéciaux, ainsi que de l’organisation et de la fourniture des soins de santé élémentaires.

    Les soins de longue durée sont organisés dans les centres de jour, dans le cadre de services de soins à domicile, en établissements de soins résidentiels, ou à l’hôpital.

    Il n’existe pas de législation spécifique unique ; les soins de longue durée sont assurés par le biais de différentes branches : services sociaux, invalidité et maladie.

    Les services sociaux sont octroyés à tous les résidents dans le besoin. Les soins de santé sont basés sur l’assurance sociale.

    Ils sont financés par l’Etat, les budgets locaux et la Caisse d’assurance maladie, ainsi que par la participation de la personne (famille).

    Des prestations en nature existent pour les soins de longue durée. Des prestations en espèces sont versées aux personnes souffrant de handicaps lourds.

    Soins de longue durée

    Champ d'application

    Les services sociaux sont assurés, indépendamment de l’âge, en fonction du degré de dépendance et du besoin de services. Les principaux bénéficiaires des services sociaux sont les personnes âgées et les personnes handicapées (enfants et adultes). Le besoin de services sociaux est déterminé en fonction de plusieurs critères, à savoir la coopération, la participation, la complexité, l’accessibilité, l’égalité sociale, la pertinence, l’efficacité et l'exhaustivité. Ce besoin est établi au cas par cas selon le degré de dépendance de la personne et de la possibilité de développer l’indépendance, ou de compenser la dépendance par les services sociaux adaptés aux besoins et aux intérêts de la personne.

    Les traitements médicaux de longue durée sont assurés en fonction de l’état de santé.

    Compte tenu de leurs besoins spécifiques, les personnes handicapées peuvent bénéficier d’aide et de soins permanents. Les besoins spécifiques des personnes handicapées sont définis par une liste agréée des conditions de santé.

    Pas de possibilité de couverture volontaire pour les soins de santé.

    Organisation des soins de longue durée

    Aidants naturels et professionnels

    Aidants naturels :

    Membres de la famille, membres de la famille d’accueil, bénévoles, autres proches et autres personnes.

     Prestataires professionnels :

    Les services de soins sociaux sont assurés par des assistants sociaux, leurs aidants, et des spécialistes du milieu de la santé, de l’éducation, de la formation et de l’emploi. Les services de soins à domicile sont assurés par des infirmièr(e)s de proximité et des infirmièr(e)s généralistes. Les agences agréées pour assurer des services médicaux primaires ambulatoires proposent également des services de soins à domicile.

    Les services de soins palliatifs peuvent être assurés par des établissements de soins de santé ambulatoires et des hôpitaux.

    Les services de soins infirmiers et les traitements d’entretien peuvent être assurés soit par des institutions publiques soit par des institutions privées.

    Soins de longue durée

    Indemnités aux aidants

    Pas d'indemnités.

    Soins de longue durée

    Participation de l'usager

    Tous les bénéficiaires de soins de longue durée doivent participer en partie aux frais de ces soins en y affectant une partie de leurs revenus, voire de leur fortune (en cas de soins résidentiels). Le montant de la participation dépend de la nature des soins de longue durée et de la personne en besoin de soins. Les municipalités ont le droit d’exempter une personne de la participation. L’Etat ne contrôle pas le prix des services.  

     

  • Système de protection sociale des personnes âgées

    Pays

    Lituanie

    PIB aux prix du marché Standard de Pouvoir d'Achat par habitant - 2011

    16 600

    Part des dépenses de retraite en % du PIB - 2010

    6,5%

    Part des dépenses de soins aux personnes âgées en % du PIB - 2008

    0,44%

    Taux de risque de pauvreté, pour la tranche d'âge des 65 ans et plus - 2011

    12,1%

    Pensions de vieillesse

    Principes de base

    1er pilier :

    Régime d'assurance sociale obligatoire financé par les cotisations, couvrant la population active (salariés et indépendants) et permettant de bénéficier d'une pension avec une partie forfaitaire et une partie liée aux revenus.

    2ème pilier :

    Le 2e pilier de pension a été mis en place en 2004. Tout assuré pour des indemnités à taux plein (pension de base et pension complémentaire) peut choisir de rester seulement dans le régime d'assurance sociale, ou il peut opter pour le 2ème pilier et rediriger une partie des cotisations dédiées à la pension complémentaire de vieillesse (2,5% en 2004, 3,5% en 2005, 4,5% en 2006, 5,5% en 2007 et 2008, 3% du 1er janvier au 30 juin 2009, 2% du 1er juillet 2009 au 31 décembre 2011, 1,5% en 2012, 2,5% en 2013) vers un compte personnel d'un fonds de pension à gestion privée. Une fois passé au 2ème pilier, il n'est pas possible de revenir au seul régime d'assurance sociale.

    Pensions de vieillesse

    Age légal de la retraite -cas général

    Hommes : 62 ans et 8 mois

    Femmes : 60 ans et 4 mois

    Depuis 2012, l'âge légal de la retraite est augmenté chaque année de 4 mois pour les femmes et de 2 mois pour les hommes, pour atteindre 65 ans pour les deux sexes en 2026.

    Systèmes de financement des pensions de vieillesse

    Cotisations (assurés et employeurs) et impôt.

     

    Aides sociales destinées aux seniors sans emploi

    Allongement de la durée de versement de l'allocation chômage (Nedarbo draudimo išmoka) pour les seniors sans emploi.

    Systèmes de financement des aides à long-terme

    Dans le cas d'allocations d'aides aux personnes

    Par répartition et capitalisation.

    Système de santé

    Principes de base

    Les soins de santé d'urgence sont prodigués à tous les résidents. Les autres services de santé sont accessibles aux assurés dont la plus grande partie des frais de traitement est couverte par leur assurance. Les personnes qui ne paient pas les cotisations obligatoires et qui ne sont pas assurées par l'Etat doivent s'acquitter des frais de traitement.

    Depuis 2005, une législation a été mise en place concernant le dédommagement des patients en cas d'atteinte à leur santé. Ainsi, depuis le 1er janvier 2005, les établissements de santé doivent souscrire une assurance de responsabilité civile pour les dommages causés à la santé des patients.

    Système de santé

    Remboursements des  prothèses, lunettes, appareils auditifs

    Les prothèses et autres dispositifs techniques orthopédiques sont remboursés à hauteur de 50%, 80%, 95% ou 100% pour les malades assurés, atteints de maladies figurant sur des listes spéciales approuvées par le Ministère de la Santé.

     La période de remboursement des dépenses liées aux prothèses varie de 3 à 5 ans, alors que pour d'autres dispositifs techniques orthopédiques, elle varie de 6 mois à 2 ans.

    Les prothèses, les lentilles intraoculaires et les appareils auditifs achetés par le Fonds National d'Assurance Maladie placé sous l’autorité du Ministère de la Santé (Valstybinė ligonių kasa prie Sveikatos apsaugos ministerijos), sont gratuits pour les assurés. Si l'assuré souhaite un modèle différent de celui remboursé par le Fonds National d'Assurance Maladie, il devra payer l'intégralité du prix de l'appareil et recevra ensuite une indemnisation équivalente au prix du dispositif.

    Les dépenses pour l'acquisition de verres de lunettes sur prescription médicale sont remboursées pour les enfants avec une meilleure correction de la vue ne dépassant pas 0,3 points d’acuité visuelle - maximum une fois par an (le taux est de maximum 1 MSL), et pour les adultes ayant une meilleure acuité visuelle après correction complète ne dépassant pas 0,1 points - une fois tous les 2 ans (le taux est de maximum 2 MSL).

     

  • Maîtrise de l'informatique et d'Internet de la population dans son ensemble

    Pays

     

    Lituanie

    Utilisation d'un ordinateur

     

     

    Absence d'ordinateur non voulue

    2011

     

    Adulte de 65 ans ou plus. Ne peut en assumer le coût

     

    13,9%

     

     

     

    Compétences numériques

    2012

     

    % de personnes sachant copier ou déplacer un fichier ou un dossier

     

    59,0%

    % de personnes sachant faire un "copier-coller" pour dupliquer ou déplacer des informations sur  l'écran

     

    58,0%

    % de personnes sachant compresser des  fichiers

     

    43,0%

     

     

     

    Méthode d'acquisition de compétences numériques

    2011

     

    % de personnes ayant acquis des compétences informatiques par eux-mêmes (apprendre en faisant)

     

    26,0%

     

     

     

    Pourquoi les individus n'ont jamais suivi de formation informatique

    2011

     

    Ils n'en ont pas besoin car ils ont suffisamment de  compétences en informatique

     

    18,0%

    Ils n'en ont pas besoin car ils n'utilisent que rarement un ordinateur

     

    11,0%

     

     

     

    Utilisation d'Internet

     

     

    Fréquence de connexion à Internet :

    2012

     

    Une fois par semaine (quelque soit le jour)

     

    65,0%

    Tous les jours

     

    50,0%

    Utilisation d'Internet pour

    2012

     

    L'utilisation de services bancaires en ligne

     

    44,0%

    La communication avec les administrations  (au cours des 12 derniers mois)

     

    37,0%

    Accès à Internet par ordinateur portable

     

     

    Tous les jours ou presque tous les jours

     

    2,0%

     

     

     

    Niveau des compétences Internet individuelles

    2011

     

    % de personnes sachant utiliser un moteur de recherche pour chercher des informations

     

    66,0%

    % de personnes sachant envoyer un e-mail avec des pièces jointes

     

    54,0%

    % de personnes sachant poster des messages sur des sites de messagerie instantanée, des  newsgroups ou des forums de discussion en ligne

     

    45,0%

    % de personnes sachant utiliser Internet pour passer un appel téléphonique

     

    53,0%

    % de personnes utilisant Internet pour effectuer des recherches liées à des questions de santé

     

    38,0%

     

     

     

    Inquiétudes relatives aux problèmes éventuels liés à l'utilisation d'Internet

    2010

     

    Craintes importantes d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    15,0%

    Craintes modérées d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    31,0%

    Aucune crainte d'attraper un virus ou toute autre infection sur son ordinateur (ver, cheval de Troie...) ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    16,0%

     

     

     

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    21,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    0,0%

     

     

     

    Problèmes liés à la sécurité rencontrés sur Internet utilisé à des fins personnelles durant les 12 derniers mois.

    2010

     

    Propagation d'un virus ou autre infection informatique (par exemple, un ver ou un cheval de Troie...), ayant pour résultat la perte d'informations ou de temps

     

    5,0%

    Perte financière due à des messages reçus frauduleux ("phishing") ou à une redirection vers des faux sites web demandant des renseignements personnels ("pharming")

     

    3,0%

     

     

     

    Utilisation et mise à jour de logiciels informatiques de sécurité ou d'outils pour la protection de son ordinateur  et de ses données

    2010

     

    % de personnes utilisant un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    49,0%

    % de personnes n'utilisant pas de logiciel de sécurité ni d'outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    4,0%

    % de personnes ne sachant pas si elles disposent d'un logiciel de sécurité ou des outils (anti-virus, anti-spam, pare-feu, etc.) pour protéger leur ordinateur et leur données personnels

     

    6,0%

     

     

     

    Fréquence des copies ou fichiers de sauvegarde de l'ordinateur sur un périphérique de stockage externe, quel qu'il soit

    2010

     

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : toujours ou presque  toujours

     

    11,0%

    Fréquence des copies/fichiers de sauvegarde : jamais ou quasiment jamais

     

    15,0%